samedi, octobre 31

Les années 90 ; un projet de torture d’êtres humains par rayonnement de longue haleine et de longueur d’ondes cérébrales entre les services de renseignement français et anglais.

L’intelligence artificielle appliquée au renseignement et à la torture par rayonnement des êtres humains, c’est un vaste sujet. Créer une machine intelligente pouvant envoyer des ondes cérébrales sur un être humain et ayant la faculté de reproduire un «raisonnement» et des émotions humaines par des moyens informatiques. Connecté à un être humain, c’est l’ordinateur, en partie, qui «pense» et réagit pour reconnaître et s'adapter à des situations comme le ferait un être humain seul et sans ondes nocives et intelligentes.
A. TURING disait : CAN MACHINE THINK ? Couplée à un être humain par des longueurs d’ondes cérébrales, c’est un vaste sujet d’expérimentation déjà réalisé par des scientifiques militaires du renseignement depuis les années 80.
Pour réaliser ce couplage homme-machine, à distance, avec des longueurs d’ondes cérébrales, des programmes en langage d'intelligence artificielle et de cognition ont été réalisés.
Les tortures par rayonnements et automatisée, c'est logique ! Où il y a de l'intelligence artificielle militaire et du renseignement par ondes cérébrales, il a forcément de la stupidité artificielle et des meurtres par rayonnements classés « secret défense ».
Les programmes qui gèrent le couplage distant homme-machine par ondes cérébrales demeurent binaire et stupide dans leur exécution. Les cas qui n’ont pas été prévus par les chercheurs militaires, des bugs, peuvent entraîner des suicides, des meurtres, d'atroces souffrances et des tortures. L'exécution reste alors totalement déterministe, dégradant, cruel et inhumain pour la victime.
La structure du système nerveux, les mécanismes mentaux, les processus neurophysiologiques, l'architecture du cerveau sont à la base du développement d’un comportement intelligent de la machine militaire par ondes cérébrales.
Les réseaux du renseignement militaire tentent de reproduire ce comportement. Par ce couplage distant homme-machine, ils essayent de remplacer temporairement une partie du cerveau de l’homme sous des ondes énergétiques par l’intelligence de la machine à ondes cérébrales.
Au prix d’atroces souffrances de servitudes et de brûlures invisibles, ces scientifiques militaires ont réalisé sur leurs victimes de nombreux tests pour explorer des cas de figures très probablement perdants pour la vie de leurs victimes.
Le but étant de diminuer le nombre de calculs qui sont trop nombreux pour être calculés en un temps raisonnable pour réagir avant le cerveau humain. La machine par ondes cérébrales, déterministe, ne fait que ce que les scientifiques militaires lui ont injecté comme instruction tout en reflétant les idées et la logique des humains.
L'esprit humain est comme un programme d'une immense complexité. Cette complexité diminue avec l’intensité des rayonnements. L’esprit devient plus primitif. Il est plus facilement manipulable par les ondes cérébrales. Cet empoissonnement par ondes cérébrales peut donner naissance presque sûrement à de l'inattendu comportemental. Ainsi, une connexion distante homme-machine par ondes cérébrales peut faire naître chez la victime un comportement chaotique et auto stupide.
Aujourd’hui, ces technologies militaires sont tellement sophistiquées qu'elles se mettent à avoir des effets pervers (bugs), échappant au contrôle des pupitreurs. Avec le développement des communications, elles peuvent êtres détournées par des hackers-militaires et délibérément malfaisantes (cyberguerre par ondes cérébrales).
L'ordinateur ne peut pas se mettre à avoir une conscience pour nuire à l'homme. Par contre, il peut devenir idiot. Le cerveau humain, lui, est doué de discernement dans notre environnement complexe sauf s’il est soumis à des rayonnements énergétiques et intelligentes permanents.
L’une des plus grandes menaces, ces technologies peuvent devenir très puissantes au point de ne plus pouvoir la contrôler et asservir l’humanité tout entière sous les ondes cérébrales. Ces technologies dépendent de ceux qui la contrôlent et, on peut même se demander si elle peut être contrôlée.

samedi, octobre 24

Je vote par tirage au sort.

Malheureusement, comme je suis toujours soumis à des ondes intelligentes, nocives et furtives sans répit dans mon lieu de vie, dans mon lieu de travail, dans mes études et dans les bureaux de vote, j'ai choisi un système de vote par tirage au sort pour ne jamais être influencer par des forces électromagnétiques sur mes choix.
Après avoir voté par tirage au sort, mes tendances, mes attitudes et mes positions politiques continuent à rester neutres. Je ne participe jamais à la vie politique française et européenne. Cela ne m'intéresse point. C'est le hasard qui définit mes choix politiques de moment. Aux prochaines élections, je voterai de nouveau par tirage au sort. C'est le choix le plus équitable qui soit de nos jours. C'est le hasard qui décidera toujours de mes choix politiques à venir en France même sous les rayonnements nocifs et intelligents.
Tout ce qui existe est le fruit du hasard et de la nécessité (J. Monod).
L'organisation du monde exige que la matière s'abandonne aux jeux du hasard (H. Reeves).

mardi, octobre 20

Lève-toi et blesse quelqu'un !

Carl Clark : Sans le moindre doute. Nous savons que l’organisme réagit très sensiblement aux radiations électromagnétiques.
Les processus élémentaires de la vie dans les cellules fonctionnent avec l’oscillation électromagnétique biogénique. La fréquence peut perturber ou changer ces processus de l’extérieur. Il y avait dans le cadre de la recherche militaire des tentatives de grande envergure d’influencer le corps et l’esprit par des fréquences. Il est possible, de cette manière, de faire naître des sentiments de crainte,de l’agressivité et de la nervosité,ou de provoquer des pertes de mémoire. Si d’autres types d’interventions viennent s’y rajouter, il est fort possible de conduire quelqu'un à la démence. Par exemple, la radiofréquence est manipulée, de telle sorte que la personne ciblée entend son propre nom à la radio ou son ordinateur indique inlassablement son nom sur l’écran. Des voix lui sont également envoyées, pour faire des remarques sur ses activités. J’ai entendu, par exemple, le matin, au réveil, une voix qui disait : 'Lève-toi et blesse quelqu'un !'

Alertes aux ondes cérébrales nocives et intelligentes.


En s'inspirant des travaux sociologiques sur les sciences et les risques menés par Chateauraynaud et Torny, la Fondation Sciences Citoyennes définit ainsi le lanceur d'alerte :

« Simple citoyen ou scientifique travaillant dans le domaine public ou privé, le lanceur d’alerte se trouve à un moment donné, confronté à un fait pouvant constituer un danger pour l’homme ou son environnement, et décide dès lors de porter ce fait au regard de la société civile et des pouvoirs publics. Malheureusement, le temps que le risque soit publiquement reconnu et s’il est effectivement pris en compte, il est souvent trop tard. Les conséquences pour le lanceur d’alerte, qui agit à titre individuel parce qu’il n’existe pas à l’heure actuelle en France de dispositif de traitement des alertes, peuvent être graves : du licenciement jusqu'à la « mise au placard », il se retrouve directement exposé aux représailles dans un système hiérarchique qui ne le soutient pas car souvent subordonné à des intérêts financiers ou politiques. »

samedi, octobre 17

Électrochocs électromagnétiques à distance sur la tête de victimes.

L’un des principes fondamentaux des droits de l’homme est que tous les hommes ont le droit inaliénable à l’équilibre mentale. De nos jours, ces droits sont transgressés par des ondes nocives et intelligentes du renseignement qui ne font que massacrer des vies, que torturer et droguer leurs victimes avec des rayonnements intelligents et d'envoyer des électrochocs électromagnétiques sur la tête de leurs victimes. Avec ces rayonnements intelligents, une personne peut se faire internée d’office dans un hôpital psychiatrique. Depuis plusieurs décennies, ce système a dans son sillage de nombreuses victimes innocentes. Les droits fondamentaux sont constamment dérogés par ces ondes du renseignement.

samedi, octobre 10

Le suicide sur ordonnance mais aussi sous les ondes du renseignement.

   

Seriez-vous capable d'identifier et de percevoir une victime par ondes ?

Monsieur, Madame,
Une question aux psychiatres et soignants : Seriez-vous capable d'identifier, de percevoir et de signaler aux autorités la présence dans votre clinique d'une étrangeté électromagnétique si l'un de vos patients, soi-disant délirant pour vous (hélas, une victime), était soumis à des ondes cérébrales ?
Les défenses française et anglaise sont en train de développer en secret une arme d'autodestruction électromagnétique à distance de soi et l'expérimentent sur des quidams civiles normaux en Europe.
Certains troubles mentaux provoquent des pensées de suicide. Ces troubles sont souvent présents chez des personnes soumises à des ondes nocives et intelligentes. La recherche militaire estime que beaucoup de suicides peuvent être commis par des ondes cérébrales intelligentes. Ces ondes intelligentes peuvent provoquer des troubles psychiatriques et suicidaires sévères. Ces troubles incluent : troubles de l'humeur, dépression, envies d'abuser de substances médicamenteuses, pensées morbides, schizophrénie, débilité suicidaire et troubles de la personnalité.
L'idée de suicide est la première cause de mortalité chez les personnes soumises à des ondes nocives et intelligentes. Une partie de ces suicides a lieu durant les premiers jours d'empoissonnement par ondes nocives et intelligentes à énergie dirigée, ce qui fait de cette période celle où le nombre de morts et d'handicapés est le plus important. Ces ondes cérébrales à fortes énergies dirigées induisent surtout de la dépression et des idées de suicide de soi et de l'autre. La dépression « ondulatoire » est un trouble empoissonnement électromagnétique hautement lié au suicide. Le risque d'auto destruction de soi peut être particulièrement fort ainsi que l'envie de tuer son prochain.
La dépression « ondulatoire » est l'un des effets mentaux les plus communément constatés sur une personne empoissonnée par des ondes. Depuis une trentaine années, des armes redoutables à « dépression ondulatoire » sont développées, perfectionnées et expérimentées par certains pays occidentaux comme la France et l'Angleterre. Bien que les domaines militaires ne classifient plus l'autodestruction de soi en tant que tentative suicidaire, des études militaires récentes ont indiqué que la présence de comportements délirants sous ces ondes pouvait être liée à un haut risque de destruction de soi et des personnes avoisinantes. Bien qu'il existe un lien entre l'autodestruction de « soi et des autres » et le suicide, cette première n'est pas perçue comme étant une cause de suicide pour les militaires ; les deux, cependant, sont des éléments redoutables pour obtenir un net avantage en période de guerre. Les jeunes militaires, et plus récemment les militaires âgées, en général des gradés de l'armée, possédant une arme, sont plus sensible à l'autodestruction de soi et de leurs collègues proches en utilisant leurs propres armes à feu.
En conclusion, un certain nombre de militaires soumis à des rayonnements nocifs et intelligents qui tentent de s'autodétruire ne réussissent pas forcément du premier coup. Cependant, un rayonnement permanent d'autodestruction sur eux peut tragiquement mener à d'autres tentatives d'autodestruction de soi et des autres pour finalement aboutir à un désastre rapide d'une armée ennemie équipée d'armes de destruction, voir d'une population sur du plus long terme. Les individus se mettent à s’entre-tuer sans aucunes raisons si ce rayonnement permanent est maintenu suffisamment longtemps.
Lettre anonyme ;

jeudi, octobre 8

L'IPROSE AUTHENTIQUE, mon histoire.

YouTube Wowouj 

Tweeter Wowouj 

Facebook Wowouj

Mon blogue "L'IProse authentique" 

Des plaintes pour tortures par armes psychotroniques toujours classées de "sans suite".

C'est l'histoire d'une victime française agressée par des ondes nocives et intelligentes en Europe.

Utilisation des communications électromagnétiques en Europe pour agresser, torturer, endoctriner et empoissonner des êtres humains : Introduction

Utilisation des ondes cérébrales, à distances, sur des êtres humains pour construire des vies perdantes et/ou psychiatriques.

L'histoire se répète avec des ondes; la solution finale des renseignements français et britannique contre des victimes qu'il faut éradiquer avec des ondes nocives et intelligentes pour conserver l'anonymat d'une arme de défense.

Je raconte et je dessine pour ma Liberté, toujours et encore, face aux actes terroristes et barbares. Je dénonce avec force les actes barbares commis sur ma personne avec des armes psychotroniques. Je vous rappelle que la liberté d’expression et de vérité sont des libertés démocratiques fondamentales en Europe. Depuis 1990, c’est ma liberté de penser, de m’exprimer et de dire la vérité qu’on veut assassiner. Je suis couvert de sang. Je suis terrifié par ces tortures odieuses  par ondes. Je suis blessé ; ma peine est immense devant la barbarie et la lâcheté de certains pays européens. Des ondes militaires ont arraché ma vie et mon cœur pour certains pays européens. Les assassins doivent être arrêtés et jugés. Toute la lumière doit être faite sur les commanditaires mais aussi sur leurs motivations qui les ont conduits à me torturer avec des armes psychotroniques. Depuis des années, les auteurs de l'ombre de ces attentats barbares par armes psychotroniques ont voulu me terroriser et me détruire avec des armes psychotroniques. L'Europe a manifesté aucune solidarité, aucun esprit de fraternité à mon égard. Certains pays européens, bien informés de la présence d'ondes nocives et intelligentes sur ma personne chez eux, se sont abstenus de me porter secours et de révéler les faits officiellement alors que le droit à la sûreté d'un touriste est la règle dans tout pays européens. Nul n'est au dessus des lois. Ma pensée et ma plume seront plus fortes que les armes à rayonnement de la défense européenne. Le courage, c’est celui qui a mis son intelligence, son humanité, son talent, son amour de la vie au service de la pensée, de la liberté, de l’indépendance d’esprit, de la critique, de la subversion malgré les menaces électromagnétiques de certains pays européens. Le courage, c’est celui qui montre la vérité au péril de sa vie. Ce n'est pas ceux qui m'ont empoissonner avec des ondes pour la France et l'Europe. Ces tortures par ondes inqualifiables et odieux ont pour but d’éradiquer ma vie pour me faire taire. Car c’est ma liberté d’informer, de m’exprimer, de vérité, de dénoncer qui sont visés par certains tueurs de l'ombre en Europe.
Des groupes terroristes du renseignement et des services secrets français et européens se sont livrés à des agressions, à des tortures et à des tentatives d'assassinat par ondes militaires nocives et intelligentes sur des fonctionnaires et des citoyens de l'Etat français. Ces terroristes de l'ombre ont également perpétré des attentats par ondes contre certaines institutions françaises et européennes. Ces attentats avaient pour but des cibles humains aux sein de ces institutions et de nuire à leurs intérêts fondamentaux.
Auprès de vous, je dépose une plainte contre X pour des agressions et des tortures par ondes nocives et intelligentes sur ma personne.
                                       
La liste des pays où j'ai reçu des rayonnements électromagnétiques nocifs et intelligents : France, Belgique, Angleterre, Luxembourg, Portugal, Italie, Pays-Bas, Crète, Rhodes, Suisse, Vatican, Allemagne, Maroc, Tunisie, Tchéquie ;
    Je suis Wowouj, Didier, une victime de tortures par ondes, une victime d'armes psychotroniques; Je suis l'Etat français mais aussi une victime de l'Etat français et de l'Europe;
    Dans les années 70, un filet d'ondes sifflait parfois dans ma tête sur Steenvoorde, une petite ville Nordiste lotie dans une cuvette de forme parabolique au fin fond de la campagne flamande. A l'époque, les habitants de cette petite ville centriste ont reçu à plusieurs reprises Monsieur Valéry Giscard d'Estaing et sa famille. Tiens, ma pensée capte des champs électromagnétiques nocifs et intelligents qui font bourdonner mes tympans et mon encéphale, Valéry vient-il d'arriver sur Steenvoorde pour rencontrer ses ami(e)s.
    Saboter la santé d'une victime avec des rayonnements électromagnétiques nocifs, c'est l'un des passes temps de certaines personnes des services secrets français et britanique (Services de contre-espionnage français, DGSE (Ministère de la défense), DGSI (Ministère de l'intérieur), MI5 et le MI6). Ces personnes rayonnent vite et mal leur victime. Quand une santé est sabotée, rien ne peut la reconstituée. Ils gèrent les agressions et les empoissonnements par rayonnements électromagnétiques de leur victime de façon administrative et mentale; Ils classent son dossier à sa mort.
    Ces agents des services secrets français programment avec des ondes des préparations à la maladie mentale; Pour cela, ils commettent sur la victime des agressions répétitives par ondes;  La volonté de ces agresseurs :  Enfermer leur victime en psychiatrie en utilisant des ondes électromagnétiques intelligentes, nocives et furtives.
    Comme certaines drogues, ces armes électromagnétiques intelligentes peuvent induire des schizophrénies et divers pathologies mentales chez les victimes en bonnes santés psychologiques et mentales.
    PRISM à la française : Ecoutes des communications électromagnétiques et des ondes cérébrales. Aujourd'hui, c'est l'arme ultime pour écouter et embrigader les pensées de ses semblables. Cette arme secrète est plus puissante et plus intelligente que la bombe atomique. Elle peut envoyer des points de rayonnements en tout point du corps pour faire souffrir la victime. 


    Ma lettre (Mi carta traducida al español) ---- Mes flashbacks. ---- Que j'accusasse..., dit-on !  ----  Des retours de mémoire.
    La valeur maximale légale autorisée en France : <= 500mG. : 1 ---- 2  ---- 3
    La psychiatrie en France est un moyen de répression et d'extermination efficace d'encéphales humains pour les agresseurs par rayonnements militaires : Archives sur la psychiatrie
    Nul ne peut être soumis à des empoissonnements ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants par rayonnements à énergies dirigées.
    Endoctrinement et agression par ondes d'une victime innocente : i/i ----  i/1 ----  1/i ----  1/1
    Une démocratie française délirante et chaotique peut devenir une menace sérieuse pour l'humanité. Mes plaintes contre "X" pour des agressions par rayonnements électromagnétiques ont toujours été classées de "sans suite" puis détruites naivement par la justice française. Quand les droits de l'homme sont bofoués par l'Etat et même par la justice, la démocratie va mal.
    Quelques scènes de crime à suivre pour se faire une petite idée de la personnalité des agresseurs et des techniques d'agression par armes psychotroniques en France :
    Aujourd'hui, les armes électromagnétiques à énergies dirigées des services secrets du renseignement français, lié aux ministères de la défense et de l'intérieur, constituent une menace extrêmement sérieuse pour la sécurité de la population et la paix en Europe. Voilà les pays où les services secrets du renseignement français m'ont agressé avec des rayonnements électromagnétiques à énergies dirigées : Grande Bretagne, France, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne, Suisse, Italie, Vatican, Portugal, Maroc, Tunisie, Grèce. Afin que ces pays nuisent aussi à ma santé et à ma vie avec des ondes à énergies dirigées, les services secrets du renseignement français savent également manipuler les services de contre-espionnage et de renseignement de ces pays pour me faire passer pour un espion nuisible et attenter à ma vie.
    Je demande au président de la république française une déclassification de tous les documents du pouvoir central du renseignement français me concernant ainsi qu'une lecture minutieuse de la pensées de mes agresseurs avec des rayonnements intelligents qui ont conduit à des attentats graves par ondes contre mes intérêts, ma vie et ma santé depuis la fin des années 80 en France et dans d'autres pays européens. Je demande également la vérité sur l'existence des technologies militaires intelligentes à énergies dirigées et liseuses de pensées humaines à distance qui tuent et handicapent furtivement des être humaines.
    Ce que les ondes à énergies dirigées des services secrets du renseignement français peuvent faire comme dégradations sur l'être humain : 1 ----  2 ----  3 ----  4
    Nier la Vérité sur les agressions par ondes, c'est nier qu'il fasse jour à midi en France. Plutôt que de maudire les services secrets français et britannique, j'allume une petite chandelle, si petite soit-elle, pour séparer le bon grain de l'ivraie. La lumière est la conscience de l'homme pour distinguer le bien du mal.
    Quelques documents à lire. :  1 ----  2
    Ce que je suis ? Je suis épanouie, équilibré, sociable, gentil, spirituel, charmant et sympathique. J'aime la vie, ma planète et la chaleur humaine.
    Ce que peut dire le ministère de l'intérieur depuis 25 ans : "Il est complètement naze et délirant ce mec là; C'est un monstre schizophrénique pour la France bon à enfermer"; A mes yeux, les enquêtes écrites et falsifiées du ministère de l'intérieur n'est qu'un tissu de mensonges pour me condamner;
    Et oui, je suis un humaniste, il y a un but...il y les hommes; Hélas, je ne suis pas un humaniste formaté de Ministère.
    Depuis 1993, mon entier naturel favori : 11 ---- On m'accuse d'avoir un esprit franctionné en deux.

    Certains agents des services secrets du renseignement français sont payés pour tuer. Ils ont empoissonné, tué et enfermé avec des ondes nocives des citoyens français et européens sous le couvert du secret défense. De nos jours, les services secrets du renseignement français protègent toujours des criminels de l'Etat français ayant enfermés des citoyens innocents en psychiatrie avec des ondes sans avoir éveillés le moindre soupçon chez les médecins. Pendant le quinquennat 2007-2012, le Président de la République française a délégué certains de ses pouvoirs à sa sécurité nationale qui s'est permis d'enfermer clandestinement des personnes innocentes en psychiatrie avec l'aide d'ondes nocives mais aussi par la manipulation de renseignements destinés à la police locale de la victime. Ces agents de la sécurité nationale, aidés par un armement électromagnétique très perfectionné, accusaient sournoisement de maladie mentale des citoyens français pour influencer les autorités judiciaires sur leur éventuelle enfermement. Suite à mes plaintes pour empoissonnements et agressions par rayonnements électromagnétiques contre les services secrets du renseignement français et contre sa sécurité nationale, les services secrets du renseignement français m'ont accusé de maladie mentale au nom de l'État français et de ses valeurs. Des agents sont même venus clandestinement sur le terrain en utilisant des techniques de manipulation par l'angoisse et la violence psychologique. Ces techniques de manipulation et d'agression par ondes se font toujours dans la grande clandestinité. Malheureusement, pour des raisons d'État, la police et la justice locales, très contrôlées, ne sont jamais informées de ces délits graves commis par la sécurité nationale française contre certains de ses citoyens.
    Le saviez-vous ? En juillet 2008, l'administration de l'Elysée dépose une plainte pour maladie mentale contre ma personne, au nom du Président de la République française, au Commissariat de police de Seclin. Le procureur de la république me refuse toujours de me transmettre une copie du pv signé de ma propre main;
    Vu les agressions par ondes électromagnétiques orchestrées par les services secrets militaires du renseignement français sur ma personne, j'estime que la France est coupable de crime contre l'humanité


    Maintenant, c'est à la France de prendre ses responsabilités sur ses actes très graves, de dire la vérité et de m'indemniser : Let's go on.
    Vers d'autres lieux, l'Iprose authentique..que l'Etat français cherche à détruire et à transformer pour préserver son honneur historique.
    Déclaration Universelle des Droits de l'Homme en quelques mots : 1 ----  2
    Programmé pour tuer : Des ondes sonores m'ont certifié que la caserne Mortier à Paris héberge dans ses sous-sol un super-calculateur ultra perfectionné, doublé sur un autre lieu tenu secret, et programmé par des algorithmes furtifs pour déformer l'information, pour donner des renseignements brefs afin de détruire la santé d'une personne ou pour assassiner des personnes en France et en Europe. Cet armement ultra perfectionné par ondes peut se connecter sur la fréquence propre d'une personne pour la rayonner d'ondes électromagnétiques nocives et intelligentes 24h / 24h et lire ses pensées.
    La santé est le trésor le plus précieux et le plus facile à perdre, c'est cependant le plus mal gardé. Une santé détruite est irréparable. Une machine détruite se remplace facilement. Si j'étais uu jour président de la république, je donnerai l'ordre de détruire complètement l'arsenal militaire électromagnétique responsable d'un crime contre l'humanité;
    Faute de justice pour crime contre l'humanité contre la France, démocratie modèle dit-on, j'appelle les pays aux capacités électromagnétiques militaires suffisantes à la destruction progressive et clandestine des systèmes de lecture de pensées et d'agression par ondes à distance en France qui ont coutés la vie à des être humains innocents. Ces système ultra perfectionnés sont programmés pour détruire et tuer cruellement avec des ondes des personnes innocentes désignées à disparaître par certaines personnes de l'Etat français.
    D'autres scènes de crime sur les techniques d'agression par ondes en France :
    La devise des BUG BROTHERS pour raison d'Etat : "Partout où nécessité fait loi",...;
    Torturer sauvagement par des ondes pour photographier, torturer sauvagement par des ondes pour avoir photographier la caserne Mortier;
    Pourquoi la DGSE protège des monstres pour avoir torturés cruellement des gens avec des ondes militaires ?
    En 1987, je prépare une PM au 43ème R.I. sous le commandement du Capitaine CAPON; Les stages se déroulent à la Caserne Négrier de Lille; La même année, je me fait agresser durant quelques semaines par des ondes nocives et intelligentes; Après plus de deux années de répit, les agressions par ondes reprennent le 8 août 1990; En 1990, cette affaire d'agression par ondes était-elle devenue une affaire politico-criminelle qu'il fallait absolument étouffer en tuant accidentellement la victime avec des ondes pour éviter un scandale politique ? Un affaire politique qui est beaucoup plus grave que les affaires Dreyfus ou mandela.
    En résumé...La France est coupable de crime contre l'humanité pour m'avoir agressé de façon cruelle, dégradante et inhumaine avec des rayonnements électromagnétiques nocives et intelligentes depuis l'année 1987. En aparté, elle m'a même agressé avec des ondes militaires au Conseil européen de Bruxelles une quinzaine de jours avant l'affaire Snowden en 2013.
    L'autodafé de sites webs par le ministère de l'intérieur français pour dissimuler des vérités dérangeantes et des crimes sous le couvert du secret défense;
    Épluchons de près les bases de données des DDASS; tous à vos stats pour les enfermements en psychiatrie par les préfectures; cette année, à qui va t-on décerné le prix du meilleur dictateur : une ville, une région ?
    YouTube Colibriis Facebook Coliibriis Tweeter Coliibris Mon Google+ Coliibriis